Des bidonvilles aux banlieues : spatialite et desespoir dans la France contemporaine

  • Hervé TCHUMKAM Southern Methodist University
Palabras clave: bidonvilles, banlieueu, espace, desepoir, representation, esthetique, politique, diaspora africaine, littérature africaine

Resumen

De la marche pour l’égalité et contre le racisme en 1983 aux émeutes de banlieues une vingtaine d’années plus tard, les citoyens français issus de l’immigration africaine ont multiplié les tentatives de visibilité sur la scène publique française. Au cœur de ces mouvements de manifestation militante, se trouvent les problématiques de discrimination et de ségrégation. Cet article s’intéresse aux rapports existants entre la spatialité et le désespoir dans la France depuis une trentaine d’années. M’appuyant sur les espaces que sont les bidonvilles et les cités de transit, puis les banlieues, je propose une analyse de la relation entre les immigrés africains et leur descendance d’une part, et la société française d’autre part. A partir d’une lecture des romans Le thé au harem d’Archi Ahmed de Mehdi Charef (1983) et Banlieue noire de Thomté Ryam (2006), je maintiens que l’occupation et la gestion de l’espace sont des marqueurs de la disqualification sociale des jeunes afro-descendants en France de nos jours. Le but ultime de cette réflexion est de proposer que le paradigme colonial est nécessaire à la compréhension des manières dont la vie dans les espaces d’exclusion en France est une réflexion permanente sur le paradoxe de l’exclusion inclusive qui structure les rapports sociaux.

Descargas

La descarga de datos todavía no está disponible.

Citas

BANCEL, Nicolas ; BLANCHARD, Pascal ; BOETSCH, Gilles ; DEERO, Éric ; & LEMAIRE, Sandrine (Eds.). (2002). Zoos humains. De la Vénus Hottentote aux reality shows. Paris : La Découverte.

BANCEL, Nicolas ; BLANCHARD, Pascal ; & LEMAIRE Sandrine (Eds.). (2005). La fracture coloniale. Paris : La Découverte.

BERNAULT, Florence. (2009). Colonial Syndrome: French Modern and the Deceptions of History. Dans TSHIMANGA, Charles ; GONDOLA, Didier & BLOOM, Peter. (Eds). Frenchness and the African Diaspora (pp. 120-145). Bloomington : Indiana University Press.

BLANCHARD, Pascal & BANCEL, Nicolas. (1998). De l'indigène à l'immigré. Paris : Gallimard.

CAZENAVE, Odile. (2003). Afrique sur Seine. Paris : L’Harmattan.

CHAMOISEAU, Patrick. (1997). L’esclave vieil homme et le molosse. Paris : Gallimard.

CHAREF, Mehdi. (1983). Le thé au harem d’Archi Ahmed. Paris : Mercure de France.

DUBET, François. (1987). La galère : jeunes en survie. Paris: Fayard.

GONDOLA, Didier. (2009). Transient Citizens: The Othering and Indigenization of Blacks and Beurs within the French Republic. Dans TSHIMANGA, Charles ; GONDOLA, Didier & BLOOM, Peter. (Eds.). Frenchness and the African Diaspora (pp. 146-166). Bloomington : Indiana University Press.

GUÉNIF-SOUILAMAS, Nacira. (2005). La réduction à son corps de l’indigène de la République. Dans BANCEL, Nicolas ; BLANCHARD, Pascal & LEMAIRE Sandrine. (Eds.). La fracture coloniale. La société française au prisme de l’héritage colonial (pp. 203-212). Paris : La Découverte.

HARGREAVES, Alec. (1991). Immigration and Identity in Beur Fiction. Oxford : Berg Publishers.

HARGREAVES, Alec. (2007). Indigènes : A Sign of the Times. Research in African Literatures, 38(4), 204-216.

KLEPPINGER, Kathryn & REECK, Laura. (Eds.). (2018). Post-Migratory Cultures in Postcolonial France. Liverpool : Liverpool University Press.

LARONDE, Michel. (1993). Autour du roman beur. Immigration et identité. Paris : L’Harmattan.

LOI N° 2005-158 DU 23 FEVRIER 2005 https://beta.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2005/2/23/DEFX0300218L/jo/texte. [14/03/2019].

MBEMBE, Achille. (2005). La République et sa bête. Histoire coloniale et postcoloniale. https://histoirecoloniale.net/la-Republique-et-sa-Bete-par.html. [14/03/2019].

MBEMBE, Achille. (2010). Sortir de la grande nuit. Paris : La Découverte.

MOUDILENO, Lydie. (2002). Le droit d’exister. Trafic et nausée postcoloniale. Cahiers d’études Africaines, 165, 83-98.

NANCY, Jean Luc. (2003). Noli me tangere : essai sur la levée du corps. Paris : Bayard.

RANCIÈRE, Jacques. (2000). Le partage du sensible. Paris : La Fabrique.

RIGOUSTE, Mathieu. (2009). L’ennemi intérieur. La généalogie coloniale et militaire de l’ordre sécuritaire dans la France contemporaine. Paris : La Découverte.

RYAM, Thomté. (2006). Banlieue noire. Paris : Présence Africaine.

TEVANIAN, Pierre. (2007). La République du mépris. Paris : La Découverte.

THOMAS, Dominic. (2006). Black France: Colonialism, Immigration, and Transnationalism. Bloomington : Indiana University Press.

BENGUIGUI, Yamina (Directeur) & DUPUIS-MENDEL, Philippe (Producteur). (1997). Mémoires d’immigrés. L’héritage Maghrébin [Documentaire]. Canal +/ Bandits Productions.

BOUCHAREB, Rachid (Directeur). (2006). Indigènes [Film]. Algérie : Tessalit Productions.

Publicado
2020-05-29